Trichotop Max Trichogramma brassicae

  • Trichotop Max image
  • Trichotop Max image
  • Trichotop Max image
  • Trichotop Max image

Les Trichogrammes sont des Hyménoptères, c’est à dire qu’Ils sont de la même famille que les abeilles ou les guêpes. Un Trichogramme mesure environ ½ mm ; c’est pourquoi on parle souvent de micro-guêpe ou Microhyménoptère. Il est totalement inoffensif, pour les hommes et les animaux.

Les Trichogrammes sont des parasitoïdes (ils tuent leur hôte) qui se reproduisent grâce aux œufs de lépidoptères (papillons, par exemple la pyrale du maïs) ; ils empêchent ainsi la naissance des chenilles (stade nuisible (ravageur) du papillon).

Dans la nature, il existe des dizaines d’espèces de Trichogrammes qui sont chacune spécifique à un ou plusieurs papillons. Certaines espèces ont été sélectionnées pour être produites en grand nombre et lâchées sur les plantes pour les protéger des attaques de chenilles.

Principales caractéristiques

  • Les trichogrammes sont livrés aux agricluteurs, à l’état d’œufs de papillon parasités, disposés à l’intérieur de d’étuis, appelés diffuseurs. Ces diffuseurs, en matière biodégradable, sont munis d’orifices permettant l’émergence des trichogrammes adultes qui vont protéger la parcelle dans laquelle ils seront lachés.
  • Trichotop Max est une solution naturelle  spécifique de la pyrale du maïs, il respecte l’environnement, notamment la faune auxilliaire sur laquelle il n’a aucun impact négatif, contrairement aux solutions chimiques. Trichotop max est parfaitement adaptée à toutes les parcelles de maïs soumises à une pression pyrale, et en particulier dans les zones sensibles (proximité d’habitation, de cours d’eau, champs avec présence de personnel comme les saisonniers dans les champs de production de semences)

Parasites Visés

  • Pyrale du maïs (Ostrinia nubilalis)

Fonctionnement

Trichotop max  est adapté à toutes les parcelles, il est notamment la solution idéale dans les parcelles difficiles : petites dimensions, présence d'obstacles comme le matériel d'irrigation, les haies, les pylônes....  l'application peut être réalisée soit manuellement (environ 4 à 5 ha à l'heure) soit par des drones (5ha en 10 minutes). L'application manuelle est réalisée très facilement en accrochant les diffuseurs directement sur les pieds de maïs à intervalle régulier (25 diffuseurs par ha pour traiter la première génération de pyrale, ou 50 diffuseurs par ha pour la deuxième génération de pyrale). Sur des maïs non couvrant le sol, l'application sera obligatoirement manuelle. En vidéo, découvrez comment bien positionner le diffseur : https://youtu.be/uRSyCdeNp0U Sur les cultures de maïs suffisamment développés (maïs couvrant le sol, stade 8 feuilles au moins), les lachers pourront être effectués par drône, les étuis contenant les trichogrammes seront des capsules (sphères creuses de 1,3 cm de diamètre), larguées à la dose de 180 capsules par ha. L'application de Trichotop max s'effectue en une seule fois dès le début des vols de pyrales.  les trichogrammes adultes vont émerger des diffuseurs en plusieurs fois (vagues d'emergence), permettant ainsi la présence continue des trichogrammes dans la parcelle et l'allongement de la durée d'efficacité de la protection. Les pontes de pyrale parasitées par les Trichogrammes ne donneront plus naissance à des chenilles ravageurs, mais libèreront en quelques jours  une nouvelle génération de Trichogrammes, ce qui accroît encore la durée d'action du traitement et son l'efficacité.  

Manutention & Entreposage

Les techniques mises au point permettent le stockage des Trichogrammes en chambre froide pendant plusieurs mois, jusqu'à la période de lâcher, à l'apparition des papillons ravageurs dans les cultures. Les Trichogrammes sont conditionnés dans des diffuseurs plats, sécables ou de petites capsules, en carton biodégradable, qui les protègent contre les intempéries et les prédateurs et simplifient les manipulations. Nous avons créé le système de conditionnement dans des diffuseurs sécables et le procédé de production des Trichogrammes Ultra Retards. Ainsi, les insectes d'un même lâcher couvrent une période beaucoup plus longue que celle qu'il était possible d'obtenir au paravent. La simplicité d'utilisation et l'efficacité de la méthode sont ainsi nettement améliorées.