Sciarides e.g. Bradysia paupera

Sciarides

Plusieurs espèces de sciarides peuvent causer des problèmes, mais le plus communément rencontré semble être Bradysia paupera. Les Lycoriella spp apparentées sont également connues comme nuisibles dans la culture des champignons.

Les adultes sont souvent vus autour des plantes en pot dans la maison et dans les bureaux, où ils sont parfois confondus avec les moucherons. Dans les pépinières, ils peuvent être vus en vol stationnaire dans de petits nuages au-dessus d’objets éminents, surtout là où il y a des zones humides. Elles peuvent se produire dans les mêmes zones que les mouches de rivage (Scatella spp) qui se nourrissent d’algues, et les mouches de papillon (Psychodidae).

On pense souvent que les mouches sont simplement une nuisance et ne causent pas de dommages significatif. Il est maintenant avéré que les mouches adultes sont responsables de la propagation de certaines maladies fongiques des plantes.

Les œufs sont pondus dans un sol humide ou des débris organiques. Les larves sont d’une couleur blanche translucide, sans patte et ont une tête noire distincte, et sont d’environ 1 cm de long. Ils se nourrissent de champignons et de matériel végétal en décomposition, mais se nourrissent également de racines de plantes vivantes, et peuvent enfouir dans les tiges de boutures nouvellement prises de plantes telles que les Poinsettias.

Contrôles Biologiques

  • Hypoline (Hypoaspis miles) se nourrit de larves de toutes tailles.
  • Exhibitline Sf (Steinernema feltiae) : les nématodes pénètrent dans la cavité corporelle des larves et dégagent les bactéries.
  • Staphyline (Atheta coriaria) : les adultes et les larves se nourrissent d’œufs et de larves de mouches Sciarides et peuvent réduire rapidement les populations.

Meilleurs produits pour Sciarides