Cochylis Eupoecilia ambiguella

Cochylis

Cochylis est l’un des ravageurs communément regroupés sous le nom de tordeuses de la grappe ou tordeuse de la vigne. Cochylis préfère les climats frais et humides. Son cycle dure en moyenne une quarantaine de jours.

Cet insecte est l’un des ravageurs majeurs de la vigne. Les dégâts peuvent être importants sur les baies, avec une baisse du rendement, de la qualité, et créant une porte d’entrée pour les champignons pathogènes (botrytis).

Cochylis est difficilement observable au stade œuf. En effet, ceux-ci sont relativement petits et translucides. Ils sont le plus souvent collés aux baies ou aux jeunes fleurs.

Quelques jours après, les œufs éclosent pour en laisser sortir une larve qui mesurera moins de 1 cm de long. La larve est de couleur jaune-orangé, avec la tête brun foncé à noire. Juste après sa sortie de l’œuf, la chenille reste quelques jours à la surface de la plante, pendant un stade dit « stade baladeur ». A l’issue de cette période (environ 24h), la chenille perforera les boutons floraux ou une baie (selon le stade de la vigne) pour s’y développer.

Suit la phase de chrysalidation qui donnera naissance à un papillon adulte, faisant généralement deux cycles de reproduction par an (voire 3 vols par an dans le sud). Chaque femelle est capable de pondre jusqu’à 80 œufs pendant sa vie.

Cochylis passe l’hiver sous forme de chrysalide cachée dans le sol ou dans l’écorce.

De nombreuses plantes relais sont capables d’accueillir les Cochylis pour tout ou partie de leur cycle (certains arbres, adventices…).

Pour une protection efficace de la vigne, il est essentiel de suivre le vol des adultes grâce à des pièges à phéromones sexuelles ou alimentaires. C’est le suivi régulier de ces pièges qui permettra de déterminer les périodes optimales de lutte.

Contrôles Biologiques

Tricholine Vitis

Meilleurs produits pour Cochylis